Parler et apprendre sur l’éthique

À l’approche de la fin de 2016 et en rétrospective, je pense qu’on peut dire que cette année a été marquée par des conflits éthiques dans le secteur public. De l’examen des dépenses des sénateurs aux dépenses de déplacement du personnel politique, en passant par la question très médiatisée du financement politique en espèces, les questions éthiques suscitent beaucoup d’intérêt dans la population ces temps-ci et cela ne va sûrement pas changer de si tôt.

Pour cette raison, il est devenu très important pour ceux d’entre nous qui travaillons dans ce domaine de discuter des défis et enjeux collectifs auxquels nous sommes confrontés. Notre première conférence sur l’éthique dans la fonction publique, Public Sector Ethics Conference: Building Trust in Government, qui a eu lieu à Toronto, le 29 et le 30 septembre, a été justement l’occasion de le faire.

La conférence a attiré des cadres de l’éthique et des fonctionnaires de haut niveau des trois paliers de gouvernement, ainsi que des présidents et dirigeants exécutifs d’organismes publics des avocats, des universitaires et des responsables de l’intégrité. L’objectif d’un tel rassemblement de participants de divers secteurs était d’ébranler les silos dans lesquels nous nous confinons trop souvent au travail, de renforcer nos relations, d’élargir nos réseaux et de trouver des solutions aux défis communs qui nous attendent. Les commentaires extrêmement positifs que nous avons reçus dans le sondage mené après la conférence nous confirment que nous avons atteint nos objectifs. Le mois prochain, IPAC, notre partenaire de la conférence, publiera un numéro spécial de son Public Sector Management Magazine pour présenter les points saillants des conférences et des panels de la Conférence. Nous espérons que cette conférence donnera le coup d’envoi à une discussion nationale, active et continue, sur des solutions de protection et de renforcement de l’éthique dans la fonction publique au Canada.

En vue d’alimenter ce débat, nous avons collaboré avec le Secrétariat du Conseil du Trésor de l’Ontario en vue de produire deux vidéos éducatives. La première, intitule «De sous-ministre à vice-président», aborde la question du genre d’activités que vous pouvez avoir lorsque vous quittez la fonction publique – question qui préoccupe certainement un grand nombre de fonctionnaires qui approchent l’âge de la retraite. La deuxième vidéo, intitulée « Aider ses intérêts privés », s’attaque à la question du traitement préférentiel. Les deux vidéos illustrent des scénarios réels dans lesquels vous pouvez vous trouver en tant que fonctionnaires et prodiguent des conseils sur l’application des règles de l’Ontario en matière de conflits d’intérêts à ces deux situations. Les vidéos viennent compléter notre série de vidéos existantes. J’espère que vous les trouverez intéressantes et je vous encourage à les distribuer à vos collègues et personnels.

Je vous souhaite de bonnes fêtes, reposantes et calmes, et une bonne et heureuse année 2017.

Le commissaire Sidney Linden

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.