Votez pour moi (C02-14/15)

Un employé d’un organisme public qui était tenu par ses fonctions d’assumer une présence publique souhaitait se présenter aux élections municipales. Son responsable de l’éthique lui a proposé de se faire transférer à un poste loin du public, afin qu’il n’ait pas à prendre congé.

Le commissaire s’est dit en faveur du transfert et a suggéré que la décision, y compris les facteurs pris en compte, soit consignée par écrit. Le commissaire a aussi conseillé au responsable de l’éthique de suivre de près la situation au cas où les activités de l’organisme public se répercuteraient sur le palier municipal et pour confirmer que les activités politiques n’empiètent pas sur les fonctions de l’employé et n’entrent pas en conflit avec l’intérêt de l’organisme public.

LFPO, art. 72 & 79.