Restrictions à l’activité politique : un cas en temps réel

En Ontario comme ailleurs, les règles qui encadrent l’activité politique des employés de la fonction publique visent à établir un équilibre entre le besoin d’offrir un service public professionnel et impartial d’une part et le besoin de respecter les droits politiques et constitutionnels de ces employés d’autre part.

Bien que les règles varient d’un employeur ou d’un domaine à l’autre, distinguer ce qui relève de l’activité politique ou non et les situations dans lesquelles l’engagement politique pourrait nuire à la capacité d’un membre de la fonction publique à assurer ses fonctions au service de la Couronne constitue l’un des aspects les plus épineux de la surveillance de l’éthique dans le secteur public.

Voici quelques liens vers un cas intéressant, qui défraie la chronique ces jours-ci et illustre bien la difficulté de trouver une juste mesure.

Disponible en anglais seulement.

Federal lawyer defies PSC over political bid

Lawyer’s union to fight for prosecutor turned political hopeful

The Hill: Decision against federal lawyer’s election run sparks outrage in Ottawa